Archive de

Les failles d’une certaine apologie de l’action

« L’action est une brève folie », disait Paul Valéry, et une action en Syrie eût été bien plus qu’une brève folie. Jean-Pierre Chevènement, dans un éloquent discours au Sénat le 4 septembre, s’est adressé dans ces termes à l’actuel ministre des Affaires étrangères : « […] un homme d’Etat comme vous, Monsieur le Ministre, ne peut pas fonder une … Lire la suite