Moyen-Orient

Ce tag est associé à 5 articles

« Une ligne dans le sable » : un nouveau regard sur l’histoire de la rivalité franco-britannique au Moyen-Orient

James Barr, historien britannique diplômé de l’Université d’Oxford et actuellement chercheur au King’s College de Londres, a eu la gentillesse de nous faire part de la sortie de la traduction de son livre A Line in the Sand: Britain, France and the struggle that shaped the Middle East (Londres, Simon & Schuster, 2011). Une ligne … Lire la suite

L’obscène ritournelle des « chrétiens d’Orient »

Une église à Damas. Louai Beshara – AFP L’Etat islamique, que les commentateurs adorent appeler Daesh –en prononçant dash, qui exprime en anglais une violence et une précipitation qui ne sont pas sans rappeler le phénomène lui-même–, comme pour déjouer le sort en contournant le mot « Etat », dévoile –et Dieu sait qu’il a davantage tendance … Lire la suite

Le Moyen-Orient en lambeaux

AP Photo/Narciso Contreras Nous avons besoin, en ces temps où la pensée peine à se frayer un chemin entre l’information brute et l’émotion teintée de manichéisme, d’une « lecture profane », pour reprendre la formule de Georges Corm[1]. Pour une lecture profane du conflit syrien Si le « peuple syrien », comme certains médias aiment à le ressasser, s’était … Lire la suite

Interrogations sur la stratégie énergétique russe au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Voici le texte de l’intervention d’Adlene Mohammedi au séminaire « Géopolitique de l’Energie & Russie – nouveaux regards, nouveaux outils », organisé à l’ENS, mardi 19 février 2013. INTRODUCTION Pour avoir une idée nuancée de ce que représente l’énergie pour la Russie (et pour aller au-delà du concept d’arme énergétique nécessairement brandie contre l’Europe), intéressons-nous … Lire la suite

Quelques concepts géopolitiques appliqués au Liban

Les théories de Jean Gottmann au service d’une analyse du Liban contemporain. Introduction : un cadre théorique ambitieux appliqué à une situation complexe Les Libanais ont coutume de dire : « si un étranger dit avoir compris le Liban, c’est qu’on le lui a mal expliqué ». Nul apport théorique en géopolitique ne doit donc être négligé dans une … Lire la suite